Tremblements de terre: un danger sous-estimé

Les établissements cantonaux d’assurances ne proposant pasl'assurance tremblement de terre obligatoire ont fondé le Pool suisse pour la couverture des dommages sismiques. Celui-ci tient à la disposition de ses membres un maximum de deux fois deux milliards de francs à raison d’un séisme par année civile. Grâce à ce dispositif, les ECA peuvent, en cas de séisme important, couvrir au moins partiellement les dommages et ainsi soutenir les propriétaires de bâtiments touchés.